Freunde von Freunden

Alpha Sidibe
Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais
Interviews > Alpha Sidibe

Quand on pense au microcosme de la mode parisienne, le réflexe est immédiat: on rentre le ventre, en espérant que notre coiffure aura conservé un peu de sa tenue depuis ce matin. C’est un monde fascinant autant qu’intimidant, réservé à une poignée de privilégiés.

Cette impression n’est pourtant pas toujours avérée. Ce fut même le contraire, lorsque nous avons rencontré Alpha Sidibe, coordinateur au studio de Christian Louboutin. Nous avons passé ensemble une après-midi détendue, dans le confort de son appartement parisien, à boire du champagne, à admirer son impressionnante collection personnelle de chaussures, et à discuter de la vie nocturne parisienne et de la raison pour laquelle son coup de foudre pour Berlin n’a pas été immédiat.

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Freunde von Freunden — Alpha Sidibe — Studio Manager at Louboutin, Apartment, Paris, Le Marais — https://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/alpha-sidibe/

Parle-nous un peu de ton parcours. Comment as-tu commencé ta carrière dans la mode?

J’ai fait des études de sociologie et de communication, en me concentrant sur la communication de la mode. Pendant mes études, j’ai fait plusieurs stages dans des bureaux de presse à Paris, comme par exemple chez Ralph Lauren. J’ai ensuite travaillé au Ministère de la Culture et de la Communication. Parallèlement à ma dernière année à l’université, j’avais décidé de faire un stage plus long, pour vraiment plonger dans l’univers de la mode, et apprendre toutes les ficelles de l’industrie. C’est comme ça que je suis rentré chez Christian Louboutin.
Ils étaient alors une petite entreprise et m’ont expliqué qu’ils n’avaient pas particulièrement besoin de plus de monde à la communication. Néanmoins, en me promettant de voir comment je me serais débrouillé dans mon travail, ils m’ont donné une chance. C’est comme ça que j’ai commencé au business planning, même si mon rêve depuis toujours était de travailler pour les relations presse.

J’ai continué comme assistant du directeur artistique, je l’aidais à faire les recherches de tissus et de tendances et je faisais le lien avec le studio et les stylistes. Au bout d’un an et demi, je suis devenu coordinateur à l’atelier, et j’ai vraiment commencé à collaborer avec le directeur créatif et les départements chaussures et sacs à main.
Christian Louboutin vient de fêter son vingtième anniversaire. Pendant longtemps, ils n’ont fait que des chaussures, puis ils ont commencé à concevoir des sacs à main, une catégorie en pleine croissance. Bien que les sacs aient désormais leur propre entité, leur conception a tendance à suivre de près celle des chaussures, et correspondent totalement à l’esprit Louboutin. C’est une marque avec un esprit très original: nous ne suivons pas les diktats du marché. Son esprit est unique: très libre, original, fou et fun à la fois. Voilà la conception que je m’en fais.

On sent que tu es passionné par la marque et par le design.

Absolument! J’aime sentir ce que les gens veulent, ce dont ils ont besoin, et essayer d’imaginer comment la mode au sens large traduira tout cela dans les futures collections. Donc ce que je fais, j’aime le voir comme un lien entre les gens et les designers, à qui je raconte ce que je ressens, ce qui se passe autour de moi, de nous… Même si je me considère plus comme une personne de communication, dès que je peux, j’aime discuter avec les stylistes des tendances, des prochaines collections… Surtout maintenant que Louboutin a lancé une ligne pour hommes: je suis complètement fou de chaussures, et je me reconnais totalement dans cette collection.

Depuis combien de temps habites-tu dans cet appartement?

Mon copain et moi vivons ici depuis deux ans et demi. C’est assez drôle, lorsque nous avons emménagé et que tous nos amis ont commencé à venir, la plupart d’entre eux nous ont dit: «Mais je connais cet endroit ! Je suis déjà venu ici! » On s’est vite rendu compte qu’un rédacteur du Purple Magazine avait habité dans cet appartement auparavant, et il avait l’habitude d’y faire de grandes soirées et que beaucoup de nos amis y étaient venu.
J’aime particulièrement cet appartement, il a une énergie très forte. Nous rapportons toujours beaucoup de choses quand nous voyageons. Mon copain a gardé son ancien appartement, et nous l’utilisons un peu comme lieu de stockage pour tout ce que nous rapportons et que nous n’avons plus la place de mettre ici.

Tu es Parisien à l’origine? Qu’est ce que tu trouves de spécial dans cette ville?

Je suis né en Afrique, à Conakry, en Guinée et je suis arrivé en France quand j’avais quatre ans. J’ai vécu avec ma famille dans plusieurs villes en France, et j’habite à Paris depuis que j’ai 16 ans.
Paris est une ville magnifique. Je dois dire que je voyage beaucoup, mais que je n’ai jamais trouvé un endroit comparable ailleurs. Il y a une énergie qui est difficile à décrire. J’aime ma vie ici, j’ai de bons amis, un job que j’adore. Je sais par ailleurs que Paris peut être parfois difficile, que les gens ne sont pas toujours très ouverts au premier abord. Mais au bout d’un moment, on trouve un bon mode de vie, c’est décontracté, sympa aussi. Encore une fois, il y a un establishment assez lourd à Paris, ça peut être très traditionnel, très calme, et on a parfois le sentiment qu’il n’y a pas beaucoup de choses à faire: ce serait super si Paris avait un peu plus de dynamisme, si de nouvelles personnes venaient s’installer ici. C’est exactement ce que j’essaie de faire avec mes soirées, donner aux gens une énergie nouvelle. Nous avons eu beaucoup de feedback très positif, les gens nous ont souvent dit que c’est ce qu’ils recherchaient depuis longtemps à Paris.

Comment trouves-tu la vie sociale à Paris?

L’endroit que je préfère, c’est Maxim’s, le club du restaurant que l’on ne présente plus. J’y passais alors la plupart de mes nuits. Un de mes amis y travaillait, et il m’a demandé un jour si je voulais y organiser quelque chose de nouveau. Nous avons donc commencé à organiser une soirée, une fois par mois. Nous l’avons appelé « Oiseaux de Nuit », un terme qui représente parfaitement mes amis et moi. Il correspond à mon job, et je rencontre beaucoup de gens intéressants la nuit.

Où trouves-tu ton inspiration?

Je ne voyage pas beaucoup pour mon travail, en dehors de quelques déplacements de temps en temps à New York. Mon copain et moi avons tendance à voyager plus pour le week-end, en Europe. On aime faire des petits voyages régulièrement, surtout à Londres, Madrid, Barcelone ou en Italie. Ces voyages sont vraiment essentiels, dans la mode: je dois toujours savoir ce qui se passe ailleurs. J’essaie de me connecter autant que je peux avec la ville que je visite: voir ce qui se passe, ce que les gens portent, où ils sortent …
Berlin, par exemple, est une ville que j’adore. Pas tellement la première fois que j’y suis allé: c’était l’hiver, il faisait un froid atroce. Je l’ai détesté au début, mais j’y suis revenu plus tard, en été, et j’ai alors adoré son énergie. Il y a un vrai mélange de gens, et ils semblent bien se connecter entre eux. J’ai l’impression que c’est plus facile qu’à Paris. Et il y a des endroits nouveaux qui ouvrent tout le temps: si tu n’y viens pas pendant un an, tout a changé, la scène s’est déplacée vers d’autres quartiers. C’est incroyablement dynamique.

Merci de nous avoir accordé cet entretien.

Interview: Mascha Kaessner, Tim Seifert
Photographie: Ailine Liefeld
Text: Aymeric Lorenté