Claire Safronoff

De jolies femmes, une architecture élégante ainsi qu’une histoire florissante: Paris est certainement la capitale la plus sophistiquée d’Europe et Claire une véritable Parisienne. Autodidacte, cette ancienne étudiante en droit a travaillé pour Luc Besson avant de créer sa propre entreprise. Je l’ai contactée un lundi après-midi vers 14 heures, afin de savoir si elle avait du temps pour me rencontrer les prochains jours mais, à ma grande surprise, elle me proposa de passer le jour même: ‘tu as de la chance, je travaille toujours chez moi le lundi“ m’a t-elle répondu.

Lorsque je suis arrivée dans son sublime appartement, dans une petite rue calme du 9e arrondissement, je me suis immédiatement sentie accueillie. Une grande fenêtre illumine le salon où Claire travaille. Son bureau, une grande table en bois, fait face à une incroyable bibliothèque remplie de livres de cinéma et de pièces d’art. C’est là où, des heures durant, elle me parla de son amour pour les films, de son agence de communication de cinéma et du shopping à Paris.

Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/Freunde von Freunden — Claire Safronoff — Agency owner, Apartment, 9ème arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/claire-safronoff/

Comment en es-tu arrivée à créer ta propre entreprise de communication pour le cinéma?
J’ai crée mon entreprise en 2006. A l’époque je travaillais dans la société de production de Luc Besson, Europacorp. Je travaillais dans le service marketing et m’occupais également de la distribution des films. Je travaillais depuis trois ans déjà dans cette entreprise. J’ai alors ressenti le besoin de faire autre chose. Mon mari, qui crée des affiches de films, m’a encouragée à me lancer. C’est comme ça que j’ai fondé ma propre entreprise de communication pour le cinéma.

Etait-ce difficile au début?
J’ai eu la chance d’avoir de bons contacts par mon travail chez Europacorp ce qui m’a permis de rapidement constituer un portfolio de clients intéressants.

Quelle est ta meilleure expérience depuis que tu as ta propre entreprise?
Lorsque j’ai quitté mon job dans la société de Luc Besson, je suis allée le voir et lui ai parlé de mon projet. Il m’a alors demandée si il pouvait être mon associé et voulait investir dans mon idée et mon entreprise. C’est probablement l’un des jours les plus extraordinaires de ma carrière. Je voulais simplement lui dire au revoir et le remercier et, plutôt que de me laisser partir comme ça, il m’a aidée et m’a encouragée. C’est pour moi l’un des plus grands réalisateurs et j’ai été particulièrement touchée par son geste.

As-tu fait des études de film?
Non, pas vraiment. J’ai d’abord étudié le droit à Assas et j’ai obtenu ma maîtrise. Puis, la dernière année, lorsque j’ai été diplômée, je me suis dit que, finalement, ce n’était pas vraiment ce que je voulais faire. J’ai changé de direction et ai étudié la communication pendant un an dans la même université.

Et ensuite, comment en es-tu arrivée là?
Dans le cadre de mes études, j’ai été amenée à faire un stage que j’ai choisi de faire chez Allociné, un site internet français de cinéma très connu ici. C’est comme ça que je suis rentrée dans le milieu! Mes parents m’ont ensuite beaucoup influencée, ils m’ont emmenée voir beaucoup de films quand j’étais petite et chez nous il y avait tous les classiques. Mais à l’époque c’était avant tout un loisir, rien de plus. Mais le fait que je m’intéresse très tôt au cinéma y est sûrement pour beaucoup dans ma carrière actuelle.

As- tu un film préféré?
Non pas vraiment, j’aime beaucoup de films, beaucoup de réalisateurs. C’est difficile à dire mais quand j’étais plus jeune, j’adorais Stand by me , Thelma and Louise. Plus récemment j’ai beaucoup aimé Un Prophète de Jacques Audiard. J’ai vraiment des goûts éclectiques. J’aime aussi bien des films comme Star Wars que des comédies romantiques. Je suis touchée par le cinéma en général.

Parlons maintenant de ton appartement. Ton mari a un job plutôt créatif. Est-ce aussi lui qui s’est occupé de la décoration et du design intérieur ou était-ce un travail commun?
Nous avons le même bureau, nous vivons ensemble, avons un enfant ensemble, nous somme tout le temps ensemble et nous nous conseillons mutuellement. C’est la même chose à la maison, nous l’avons décorée ensemble. Lorsque nous voyageons nous ramenons beaucoup de photos, d’objets, de meubles. Nous adorons aller au marché aux puces les dimanches. Heureusement que nous avons les mêmes goûts! En tout cas c’est une passion commune.

Quels sont tes objets préférés dans l’appartement?
Un de nos amis a fait cette grande bibliothèque et cette lampe ronde, nous les avons imaginé avec lui et apprécions grandement son travail. Il y a aussi la chaise de Charles Eames, c’était mon cadeau pour les 40 ans de mon mari. Nous faisons beaucoup de cadeaux de ce genre, les deux en profitent comme ça (rires). Il y a aussi l’affiche de film de Steve McQueen, mon mari a la même montre et je savais qu’il adorait le film. J’étais très heureuse d’avoir déniché l’original.

Es-tu Parisienne? Comment trouves tu Paris?
Oui, très! Je vis ici depuis 35 ans, je suis née ici et n’ai jamais quitté la ville depuis. Je l’aime et la déteste en même temps. Je l’aime pour son architecture, son éventail culturel, il y a tout ce dont tu as besoin ici, mais je la déteste pour son bruit, ses prix, sa vie nocturne… A deux heures du matin, Paris s’endort pendant que Tel Aviv, New York; Los Angeles ou Barcelone se réveillent! Paris est un musée, l’esthétique est incroyable mais on ne peut pas y toucher et on ne peut rien faire…

Une vraie parisienne se doit de répondre à la question suivante: Quels sont tes endroits pour faire du shopping et tes marques préférées?
Je n’ai pas beaucoup de temps de faire du shopping, mais quand j’en fais, je fais le tour de tous les magasins. J’aime particulièrement l’Eclaireur. Ils ont des sélections intéressants, un peu vintage et l’endroit est superbe, un peu comme un musée. C’est assez cher, mais de temps en temps nous achetons un pull ou une autre belle pièce. Comme beaucoup de filles françaises, je suis une inconditionnelle de Louboutin, mais j’achète aussi chez Zara… Je n’ai pas de marque favorite, mais quand je cherche de belles robes de soirée je vais chez Jay Ahr. Il a d’incroyables robes de cocktails! Je le connais car il a crée ma première robe de mariée… Il est devenu assez cher, mais les coupes sont magnifiques et les matériaux de grande qualité. Quant aux bijoux, je préfère des pièces d’inspiration rock plutôt que des pièces de chez Tiffany. Ma marque préférée est sans aucun doute Chrome Arts.

Merci, Claire !
Pour plus d’informations, vous pouvez jeter un coup d’œil à son site Internet. Le travail de son mari est visible ici.

Interview & Photography: Nathalie Weiß
Traduction: Chloé Stückelschweiger