Leslie David

Par un samedi après-midi un peu gris, Leslie nous attend dans son studio du 9ème arrondissement de Paris. Dès que la porte s’ouvre un grand sourire nous accueille. Il dominera l’après-midi passée ensemble, ponctuée de rires et d’anecdotes. Leslie David partage volontiers son univers et son approche qu’elle décrit comme instinctive. Rentrer dans les cases ce n’est pas son genre. Après ses études, elle se lance rapidement en freelance, être indépendante et faire ses choix lui correspond bien.

Autour d’un thé, elle nous confie qu’elle voudrait continuer à toucher à tout ce qu’elle aime, et son envie de mettre un pied dans de nouveaux domaines. Sur le chemin entre son studio et son appartement, la conversation continue sur la vie à Paris, pendant que l’on croise des affiches de sa création, placardées sur les murs du métro.

Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/Freunde von Freunden — Leslie David — Graphic designer and illustrator, Apartment & Studio, 9ème Arrondissement, Paris — http://www.freundevonfreunden.com/fr/interviews/leslie-david/

Leslie, peux-tu nous dire d’où tu viens et comment tu es arrivée à ce que tu fais aujourd’hui ?
Je viens de Montélimar, la ville du nougat, qui se situe entre Lyon et Marseille. J’y ai grandi et fait toute ma scolarité jusqu’au Baccalauréat. Mes parents vivent toujours là-bas. Après le bac, je voulais vraiment quitter la région. L’école des beaux-arts de Valence avait une section graphisme, mais à l’époque, je ne savais pas si c’était ce que je souhaitais faire. Mais j’étais sûre de m’orienter dans un domaine créatif. Je voulais partir de Montélimar, et me suis alors inscrite à l’école des beaux-arts de Lyon, tout en me demandant si c’était ce qui me fallait. Et je me suis vite rendue compte que ce n’était pas pour moi. La formation était trop conceptuelle. .Il fallait que je me rapproche des arts appliqués. J’ai décidé d’aller à Paris pour préparer le concours des Arts décoratifs, j’ai été acceptée à Strasbourg et y suis restée quatre ans. C’est à ce moment que je me suis spécialisée en graphisme. Pendant ces années d’études, j’ai beaucoup bossé à l’école mais en parallèle, je commençais à me lancer dans le monde du travail, avec des illustrations pour des magazines. En 3e année, je suis partie en Erasmus à Milan. En revenant de mon expérience milanaise, je n’imaginais plus rester à Strasbourg. C’est alors que l’agence Petronio, où j’avais demandé un stage, m’a contacté. Après les avoir rencontrés, ils me proposèrent un job et non un stage. Cette offre collait à mon envie de quitter Strasbourg mais m’obligeait, si je l’acceptais, à quitter l’école. Il me restait un an de cursus pour obtenir mon diplôme. J’ai hésité, réfléchi pour finalement quitter l’école. Je n’ai pas du tout regretté mon choix d’opter pour une première expérience professionnelle. Je suis restée 2 ans chez Petronio, pour en 2008, me lancer en freelance.

Dans quel environnement as-tu grandi ? Tes parents sont tous deux créatifs est-ce que cela a construit ta sensibilité et t’as orienté vers le graphisme ?
Mes parents se sont rencontrés dans une école d’Art à Lyon. À la fin des 1970’s, ils ont commencé à faire des peintures sur soie, qu’ils vendaient sur des marchés. Puis ma mère s’est lancée dans l’aquarelle, elle représentait des scènes et paysages provençaux. Les originaux se vendaient bien, alors ensemble ils ont transformé leur idée des débuts, en une entreprise de poster de décoration. Ma mère réalisait les peintures et mon père abandonna la partie créative pour devenir chef d’entreprise. Ils employaient jusqu’ à 15 personnes et éditaient également le travail d’autres artistes. À la maison, je voyais ma mère dessiner dans son atelier, et mon père souvent rentrer tard, mais il était son propre boss. Je sais que tout cela m’a conditionné à être freelance et faire mon propre business. Assez tôt aux Arts Décoratifs, j’ai su que la finalité était d’être freelance, sans pour autant planifier mon parcours, en me disant que j’allais commencer par deux ans en agence. Cette première expérience était vraiment riche. Je recommande à tous les gens qui veulent se lancer en freelance d’avoir auparavant au moins une expérience en agence ou dans une boite, car c’est très formateur.

Tu es en freelance, ce qui signifie, au-delà de la création, gestion d’un business et de la relation clients. Comment appréhendes-tu cela et as-tu sentie une évolution dans ton approche depuis tes débuts en 2008 ?
Je sens que je suis encore en train de me développer, d’évoluer, et n’ai pas l’impression de gérer parfaitement encore, tout ce processus. Aujourd’hui, j’ai la chance de ne pas avoir à chercher mes clients. Quand j’ai débuté en freelance, j’étais prête à accepter tous les jobs, mais assez vite j’ai eu des commandes intéressantes. Ce qui m’a aidé, et ce que je conseille souvent à des étudiants, c’est de commencer à bosser pendant les études. J’ai ainsi pu trouver un agent, faire des rencontres et construire un petit réseau, alors que j’étais encore à l’école. Petit à petit, des amis musiciens et des labels, m’ont demandé de faire des pochettes d’albums, je me suis un peu spécialisée dans la musique malgré moi. Ce qui est un peu dommage, c’est que les gens te mettent vite dans une case, et te demandent souvent de refaire ce que tu as déjà fait. C’est ennuyeux car mon but est de diversifier les projets au maximum, à la fois dans leur nature et leur échelle. Je m’ennuie vite si je fais deux fois la même chose, rien ne m’excite plus qu’un nouveau projet, dans un nouveau champ d’action ! Je travaille également avec un super agent qui me propose régulièrement de nouveaux projets très différents les uns des autres, et c’est agréable de pouvoir parler de tout ça avec lui, je me sens moins seule !

Pour les pochettes de disques que tu réalises, comment se déroulent ce type de projets et la collaboration avec l’artiste ?
C’est vraiment des cas particuliers à chaque fois. Soit il s’agit d’un vrai travail avec le directeur artistique du label, qui fait le lien entre l’artiste et moi, soit pour les plus petits labels, c’est un échange en direct avec l’artiste. Pour la dernière pochette de Revolver « let’s go », c’est le groupe qui est venu avec cette image d’un photographe, qu’ils aiment particulièrement. Là, je viens de faire une autre pochette pour l’album de duos d’Alain Chamfort. Ce qui joue beaucoup dans ces projets, c’est le rapport des artistes à leur image, et dans quelle mesure je peux l’utiliser, jouer avec. C’est à chaque fois particulier.

La mode est un autre domaine dans lequel tu interviens. Peux-tu nous parler de la collaboration avec la marque Andrea Crews ?
Maroussia Rebecq, la créatrice d’Andrea Crews est une très bonne amie. Il y a 2 ans, nous étions en week-end ensemble, je venais d’accepter pas mal de commandes commerciales et je lui ai fait part de mon envie de nouveauté. Elle m’a parlé de son idée de collection de foulards et m’a lancé sur la création de motifs. C’est comme ça que ça a commencé. C’était sa première collection de foulards, et depuis plusieurs autres artistes ont collaboré avec la marque. J’ai également pensé le concept du packaging. Avec un système de tampon personnalisable. J’avais une vision entre le collage et le dessin et savais que je voulais faire trois couleurs différentes. En fait, ma manière de travailler est instinctive. J’ai du mal à me poser, faire un croquis et reproduire la même chose, une fois sur l’ordinateur. Les idées me viennent en dessinant ou en essayant.

Comment te vois-tu évoluer dans la suite ? Vers quels types de projets voudrais-tu t’orienter ? Est-ce que monter ton propre projet, et donner forme à un produit dans sa globalité, te tenterait ?
Pour l’instant je ne me projette pas tellement. Je continue avec les demandes que j’ai, par contre maintenant je porte plus d’attention à sélectionner les projets, en fonction de ce dont j’ai envie. Je veux conserver cette diversité dans mes projets et aussi creuser les motifs textiles, que j’adore. Mais également continuer de travailler avec des créateurs de mode, sur des projets un peu pointus, comme ma collaboration avec Maison Michel. L’année dernière, j’avais le projet de fonder une marque de foulard avec un associé, mais ça ne s’est finalement pas concrétisé. Ce qui est super intéressant, c’est de penser global, développer toute l’identité, le produit, le packaging, le site internet. Donc, oui, lancer mon projet me tenterait bien, ou sinon gérer la Direction Artistique d’une marque. J’aimerais aussi mettre un pied dans le milieu du design, et travailler avec des designers qui auraient, par exemple besoin de graphisme sur leurs objets. Voire éventuellement dessiner des objets, j’ai déjà eu une bonne expérience en dessinant des patères pour Domestic. C’est un milieu qui m’intéresse mais que je ne connais pas très bien. Enfin, je m’attache à continuer en parallèle mes projets personnels.

Oui, tes dessins ont d’ailleurs fait l’objet de ta première exposition, à la galerie Surprise l’année dernière. Comment l’as-tu envisagé et que voulais-tu montrer ? Y-a-t-il un parallèle à faire entre graphiste et artiste ?
C’était la première fois que j’exposais mon travail. C’était un peu bizarre pour moi, car je ne me revendique pas comme artiste. Je dessine, je crée des images mais je ne cherche pas à mettre un discours ou un concept dessus, tout ça est très instinctif, c’est dur d’analyser d’où vient sa propre inspiration. C’était motivant d’avoir une date butoir pour réaliser cette exposition. Je me suis vraiment concentrée dessus car je voulais produire des choses nouvelles et spéciales. C’était l’occasion de développer de nouveaux visuels et passer à la couleur dans le dessin. Donc oui, pourquoi pas continuer et renouveler l’expérience.

Au-delà du graphisme et de l’illustration, as-tu d’autres talents ou passions ?
Oui, j’adore cuisiner. Je fais de tout. Il y a des plats que je fais régulièrement et depuis qu’on s’est rapprochés de la rue Saint Anne avec le studio (rue de Paris connue pour son grand nombre de restaurants et épiceries japonaises), je me ballade pas mal dans le coin et j’achète des produits japonais, que je fais à ma sauce. C’est par périodes en fait, je peux faire cinq fois le même plat dans un mois, parce que j’adore ça, que j’ai envie de le perfectionner et aussi de le faire goûter à tous mes amis. Ah si, j’ai aussi un nouveau truc, les terrariums. J’ai imaginé et planté mon premier terrarium. J’adore ça, mais je crois pour celui-ci, je n’aurais pas dû mélanger cactus et plantes grasses, qui n’ont pas les mêmes besoins en eaux. Bon, on verra si elles tiennent.

Puisque tu aimes la bonne cuisine, peux-tu partager quelques adresses de restaurants que tu aimes particulièrement à Paris ?
Il y a un japonais, kiku, rue Richer, hyper bon. Au passage des panoramas, il y a plusieurs bons spots, dont un petit bar à vins, le Coinstot Vino. Ça ne fait que six mois, que je travaille dans ce quartier, le 9e, donc je découvre encore. Il y a aussi la Gazzetta rue Cotte, et le Chateaubriand avenue Parmentier, dans le 11e Arrondissement, j’adore. Comme on aime bien manger, je pourrais te sortir une liste comme ça d’adresse !

Quelles sont tes sources d’inspirations en ce moment ?
J’aime beaucoup les beaux livres, les motifs et bijoux de style Art déco. Toute une section y est consacrée dans ma bibliothèque. Et c’est assez cool, car je suis en moment en train de collaborer avec une créatrice de bijoux, Anna Rivka, sur une petite collection. Je crée des motifs qui seront réalisés en perles sur des bracelets.
Quand je suis en province, je vais beaucoup dans des dépôts-vente, pour trouver des bouquins vintage, pas forcément lié au graphisme, mais avec des images que j’aime bien et que je pourrai réutiliser plus tard pour des collages, par exemple. La dernière fois, j’y ai trouvé des livres anciens avec des illustrations incroyables. Là, je viens de commander pleins de bouquins en ligne, j’ai hâte de les recevoir.

Peux-tu nous décrire les objets dont tu t’entoures dans ton bureau ?
Il y a donc ces livres vintage que j’aime garder comme inspiration. Je ne sais pas encore ce que je vais faire de ceux que je viens de trouver, mais ils sont juste magnifiques. Ce sont mes petites trouvailles. Il y a aussi certains de mes projets, comme le catalogue/look book réalisé pour La Maison Michel, fabricant de chapeaux, avec les photos de Karl Lagerfeld. L’idée était de faire référence aux albums de fin d’année ou yearbook et d’y associer le coté traditionnel de la maison. J’ai aussi les foulards réalisés pour Andrea Crews.
Dans cette étagère, ce sont des petits objets que j’aime bien. Il y a ma nouvelles collection, les Wooden Dolls d’Alexander Girard réédités par Vitra. J’aimerais bien avoir celle avec une plume sur la tête ! Par ici, il y a une partie de ma collection de mains en céramique. Ici, et chez moi dans le salon, je les laisse nues et dans ma chambre je les utilise comme porte bijoux. Depuis, chaque fois que mes amis en trouvent, ils m’en ramènent et ma collection continue de s’agrandir.

On arrive chez toi, depuis combien de temps habites-tu ici ?
Nous vivons ensemble ici avec mon copain depuis deux ans, avant cela je vivais seule dans l’appartement. On a fait évoluer la décoration en gardant les plus beaux meubles de chacun et puis on chine beaucoup, de petits accessoires voire des meubles. Antoine a d’ailleurs spécialement acheté des fleurs de mimosa ce matin !
Alors qu’on se pose dans le canapé, Antoine prépare du thé, Leslie met un nouveau disque sur la platine, un bon moment alors qu’au dehors il pleut.

Merci Leslie pour cet après-midi et merci à vous deux de nous avoir reçu!

Interview: Léa Munsch
Photography: Sarah Skinner